samedi 27 août 2011

Démontage d'un kymographe

La semaine dernière, j'ai eu le plaisir de trouver quatre kymographes à côté des poubelles d'une école, chacun portant l'inscription "à jeter".  Je me suis évidemment empressé de les réquisitionner.  Bien sûr, je n'ai aucunement besoin de cet antique instrument de laboratoire à la maison (et surtout pas en quatre exemplaires), mais j'avais remarqué la présence de deux potentiomètres, d'un interrupteur rotatif, d'un interrupteur à levier (de fort bonne qualité) et de cinq connecteurs pour fiches bananes (binding posts) que je pourrais récupérer afin de les utiliser dans d'autres projets;  j'étais aussi très curieux de voir ce qu'il y avait d'autre à l'intérieur.

J'ai été particulièrement impressionné par l'arbre de transmission, qui permet de régler la vitesse de rotation du cylindre:  il est constitué d'une douzaine de roues dentées métalliques, toutes du même pas, qui me seront certainement utiles un jour.

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...