samedi 31 août 2013

Une méthode ultra-simple (et parfois efficace) pour se débarrasser du chanteur

Un article publié il y a quelques jours sur le site web du MAKE magazine a attiré mon attention: "Sing-a-long Song Devocalizer" par Jeffrey M. Goller et Nathan Goller-Deitsch.  On y explique comment construire un petit dispositif permettant d'atténuer (et parfois même d'éliminer) la voix du chanteur sur une pièce musicale enregistrée en stéréophonie.

J'avais d'abord supposé qu'il s'agissait d'un quelconque filtre mais j'étais dans l'erreur:   le dispositif qu'ils proposent est beaucoup plus simple: si la masse (GND) de votre casque d'écoute n'est pas reliée à celle de la source sonore (un lecteur mp3, par exemple), un phénomène d'interférence destructive entraîne l'élimination des sons qui ont été enregistrés de façon identique dans les deux canaux (droite et gauche). Puisque le chanteur soliste et la basse sont souvent mixés de façon égale dans les deux canaux (pour que l'auditeur ait l'impression qu'ils se trouvent au centre de l'orchestre), on ne les entend plus, ou presque. Quant aux instruments qui ont été mixés de façon asymétrique (plus intenses à gauche ou à droite), ils demeurent audibles.

Le montage proposé par MAKE magazine comporte deux interrupteurs qui permettent de sélectionner 4 options possibles:  son stéréophonique normal, élimination du vocaliste, canal gauche seulement ou canal droit seulement.  Ce circuit complet est déjà d'une grande simplicité, mais si vous désirez simplement tester l'effet d'élimination du vocaliste (à mon avis beaucoup plus spectaculaire que la simple isolation du canal gauche ou du canal droit), vous pouvez vous contenter d'un circuit encore plus simple:  votre lecteur mp3 est branché dans un jack audio femelle, vos écouteurs sont branchés dans un deuxième jack audio femelle.  Vous reliez ensemble les deux pointes (tips) et les deux anneaux (rings) des jacks, mais vous ne reliez pas leurs manchons (sleeves).



Plus simple encore:  avant d'insérer la prise mâle de vos écouteurs dans son orifice habituel,  vous recouvrez son manchon (sleeve) au moyen d'un mince ruban adhésif isolant.  C'est un peu à l'étroit, mais ça fonctionne!


Le résultat varie en fonction de l'enregistrement choisi.  Dans la plupart des cas, le chanteur soliste et la basse sont fortement atténués.    Dans Bohémian Rhapsody de Queen, on n'entend pas Freddy Mercury quand il chante en solo, mais on entend très bien le piano.  Dans Money de Pink Floyd, on entend un tout petit peu le chanteur, mais on est surtout surpris de ne pas entendre la bass et sa mélodie caractéristique.  Dans Purple Haze, Jimi Hendrix chante pratiquement a capella, les guitares étant presque inaudibles.  

Yves Pelletier (Twitter:  @ElectroAmateur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...