dimanche 29 décembre 2013

Transformer un Raspberry Pi en émetteur radio FM

Voici un projet ridiculement facile... Après avoir testé avec un succès mitigé un émetteur FM analogique il y a quelques jours, je suis arrivé en quelques minutes a un résultat beaucoup plus convaincant en utilisant un Raspberry  Pi, un logiciel gratuit déjà tout fait et un petit bout de fil conducteur en guise d'antenne.

Alors que mon émetteur analogique émettait un signal de mauvaise qualité et de faible portée à une fréquence imprévisible, cet émetteur à base de Raspberry Pi offre un son d'excellente qualité pouvant être capté à plusieurs mètres de l'émetteur à la fréquence que vous désirez (dès le premier essai, je pouvais capter le signal émis à peu près partout dans ma maison, même un étage plus haut:  assurez-vous de ne pas défier les réglementations locales).


La vidéo ci-dessous a été réalisée par Simon Monk, auteur du livre Raspberry Pi Cookbook et elle a été conçue pour des gens qui, comme moi, ne sont pas encore très à l'aise avec le Raspberry Pi  et  la navigation dans un système d'exploitation Linux...).



Supposons donc que vous disposez d'un Raspberry Pi fonctionnel et branché à internet (si vous venez de recevoir votre Raspberry Pi en cadeau de Noël et que vous ne l'avez encore jamais démarré, il existe tout plein de bons tutoriels sur internet pour vous guider).   Côté hardware, il ne vous manque rien d'autre qu'un bout de fil conducteur qui servira d'antenne.  J'ai utilisé un fil d'une trentaine de centimètres car c'est ce que j'avais sous la main, on voit sur la vidéo que Simon Monk utilise une antenne beaucoup plus courte.  Vous branchez cette antenne à la pin GPIO numéro 4 (voir illustration ci-contre pour la position de la pin numéro 4).

Ensuite, vous téléchargez "pifm", un logiciel gratuit mis à votre disposition par l'Imperial College Robotics Society, et vous voilà en mesure de diffuser des fichiers ".wav" sur la fréquence FM de votre choix.

Les détails de ce qu'on écrit sur la console:
  • mkdir pifm (création d'un nouveau répertoire intitulé "mkdir pifm")
  • cd pifm/    (on va dans ce nouveau répertoire, qui est vide évidemment)
  • wget http://www.icrobotics.co.uk/wiki/images/c/c3/Pifm.tar.gz (on télécharge le programme dans notre répertoire nouvellement créé)
  • tar -xzf Pifm.tar.gz  (extraction du fichier compressé)
  • ls (pour voir le contenu du répertoire:  en plus du fichier compressé, nous avons maintenant un programme en C, un programme en Python et un fichier .wav contenant le thème de Star Wars).
  • sudo ./pifm sound.wav 103.0  Pour émettre le contenu du fichier "sound.wav" à une fréquence de 103 MHz.
...et vous pouvez maintenant capter la musique de Star Wars au moyen de n'importe quel récepteur FM.  Bien entendu, vous pouvez remplacer le fichier "sound.wav" par autre chose que la musique de Star Wars.  Et vous essayez de trouver une fréquence qui n'est pas déjà occupée par une station FM locale.

Rapide et efficace!

(Mais peut-être un brin trop facile, quand même.  Je vais continuer d'expérimenter avec des émetteurs analogiques, malgré tout...).

Yves Pelletier (Twitter:  @ElectroAmateur)

samedi 14 décembre 2013

Un émetteur FM simple mais peu performant

J'ai fais l'essai de cet émetteur FM proposé par le site web du magazine MAKE, mais initialement conçu par l'artiste multimédia japonais Tetsuo Kogawa.

Constitué d'une dizaine de composants très communs (un transistor 2N3904, 5 condensateurs, 3 résistances et une bobine qu'on fabrique soi-même), le circuit de "style Manhattan" est effectivement très facile à construire en quelques dizaines de minutes.

Là où ça peut se compliquer, c'est lorsque vous tentez de capter le signal qui est supposément émis par votre émetteur.


Je n'ai jamais réussi à capter quoi que ce soit en provenant du premier émetteur que j'ai construit.  J'ai vérifié que le signal sonore se rendait correctement à la sortie, et j'ai patiemment balayé toute la bande FM sur mon récepteur sans rien capter.  Il faut dire que dans ma région, la bande FM est très occupée (20 stations locales):  la probabilité est grande pour que l'émetteur émette à une fréquence déjà utilisée par un signal plus puissant.  (À moins qu'il n'émette à une fréquence légèrement plus basse que 87,5 MHz ou légèrement plus élevée que 108 MHz? )

J'ai construit un deuxième circuit en suivant les mêmes directives, et cette fois je suis parvenu à capter le signal à environ 91 MHz...un signal faible, souffrant d'une énorme distorsion, et superposé au signal d'une station commerciale.  Pour ce faire, j'ai utilisé un récepteur bon marché dont la fréquence de réception se règle de façon analogique au moyen d'un potentiomètre, et je devais placer mon émetteur à quelques centimètres à peine du récepteur.  Un deuxième récepteur plus sophistique, équipé d'un syntonisateur numérique qui varie par bond de 0,1 MHz n'a jamais rien capté.

C'est peut-être pas si mal pour explorer les bases de la transmission FM, mais les applications pratiques de ce dispositif me semblent bien limitées.

Yves Pelletier (Twitter:  @ElectroAmateur)

jeudi 12 décembre 2013

Le magazine "Practical Electronics" (1964 à 1973)

Si l'envie vous prend de faire un petit voyage dans le passé pour voir à quoi ressemblait un magazine consacré à l'électronique il y a près de 50 ans, plusieurs numéros du magazine londonien "Practical Electronics" sont disponibles en version pdf sur le site "Internet Achive":

Décembre 1964, Janvier 1965, Avril 1965, Mai 1965, Août 1965, Septembre 1965, Octobre 1965, Novembre 1965, Février 1966, Juillet 1966, Août 1966, Septembre 1966, Octobre 1966, Décembre 1966, Janvier 1967, Octobre 1967, Novembre 1967, Avril 1968, Mai 1968, Juin 1968, Novembre 1968, Juin 1970, Août 1970, Octobre 1970, Juillet 1973.




Yves Pelletier (Twitter:  @ElectroAmateur)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...