vendredi 29 mai 2015

Réaliser des schémas de circuit avec TinyCAD

TinyCAD est une application open source pour Windows spécialement conçue pour tracer des schémas de circuits électroniques.  On peut la télécharger gratuitement sur Sourceforge.

Au démarrage du programme, on voit la zone où nous tracerons notre schéma (le grand rectangle à droite) ainsi que la liste des symboles disponibles (du côté gauche).


Cette liste est, de mon point de vue, le principal défaut de TinyCAD, surtout quand on l'utilise pour la première fois.  Je préférerais voir les symboles disponibles (leur représentation graphique) et cliquer sur celui que je veux.  À la place, on me présente une liste de catégories en anglais...


Bon, j'aimerais bien commencer par placer une résistance dans mon circuit.  Je la prend où?

Une façon particulièrement efficace de procéder, c'est d'utiliser le champ de recherche:  j'y écrit le mot "resistor", et la liste ne me présente plus que les catégories qui contiennent ce mot.


...et on peut déjà constater que c'est un peu anarchique:  on peut trouver des résistances dans cinq catégories différentes:  "Analog", "gen_passive", "passive", "switches" and "th_Passive".

Je clique sur le signe "+" à gauche de la première catégorie (Analog) pour déployer cette dernière, et je clique sur "R-Resistor".  Le rectangle situé dans le coin inférieur gauche me montre enfin un symbole:  une résistance à l'européenne.


En explorant les autres catégories, je trouve un total de huit symboles de résistances, parfois à l'européenne, parfois à l'américaine, réparties dans 5 catégories différentes  C'est bien d'avoir le choix mais, comme je vous disais, c'est un peu l'anarchie.




Ayant une légère préférence pour le deuxième modèle dans la figure ci-dessus, je clique deux fois sur "R - Resistor" dans la catégorie "gen_passive".



Si vous déplacez le pointeur de la souris dans la zone de traçage:  le pointeur est accompagné du symbole de résistance que nous avons choisi.
De plus, la palette qui affichait obstinément "no tool options" depuis le démarrage du logiciel présente maintenant une liste d'attributs pour notre résistance.



Notre symbole de résistance est simplement accompagné de la lettre "R".  Supposons que je préfère l'appeler R1: dans la palette associée à cette résistance, je remplace "R" par "R1" (attribut "Name").  Et pendant qu'on y est, j'aimerais aussi que la valeur de la résistance s'affiche dans le schéma:  j'écris donc "10K" à l'attribut "Value", et je clique sur "No" pour le transformer en "Yes" (ce qui signifie que cette valeur sera visible sur le schéma).  On clique ensuite sur le bouton "Add" pour que les changements prennent effet.


Vous pouvez maintenant cliquer à la position où vous désirez placer votre résistance "R1" de 10K.

Vous remarquez peut-être que le pointeur de souris continue d'être accompagné par le symbole de résistance; profitons-en pour placer immédiatement toutes les résistances qui figureront sur notre schéma.

Vous aimeriez que la deuxième résistance soit orientée horizontalement plutôt que verticalement?  Pas de problème:  vous pouvez appuyez sur la touche "R" pour la faire tourner, ou encore cliquer sur "Left" ou "Right" dans la palette.

La question qu'on se pose inévitablement, tôt ou tard:  maintenant que j'ai terminé de placer toutes les résistances que je désire, comment je fais pour sortir du mode "traçage de résistance"?  Vous cliquez avec le bouton droit de la souris, ce qui vous ramène à l'outil générique vous permettant de sélectionner ou déplacer vos éléments de circuit.  Vous pouvez en profitez pour déplacez le nom et la valeur de vos résistances, si vous n'aimez pas leur position...

Bien entendu, on veut que nos composants soient reliés entre eux par du fil conducteur.  Il s'agit de cliquer sur le bouton approprié, en haut de l'écran (ou appuyer sur la touche "F1"):
...puis on clique successivement sur les deux points qu'on désire relier par un fil conducteur.


Ensuite, j'ajoute une LED...


... une pile...



...et, pourquoi pas, un condensateur pour stabiliser la tension...


On relie tout ça par des fils, et voilà le résultat (menu File / Export as image file...):


Le résultat est un peu hétéroclyte (le condensateur ne semble pas avoir été conçu pour figurer dans le même circuit que la pile) mais le schéma est vite tracé!

Voici un autre exemple, réalisé en quelques minutes:

Un grand nombre de symboles de composants sont fournis avec l'application, et il est possible de créer vos propres symboles.

J'ai trouvé un Arduino Mega, mais pas de Uno, malheureusement:


Yves Pelletier   (Twitter, Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...