dimanche 12 juillet 2015

Mise en marche du Raspberry Pi (premier démarrage)

N.B.: Cet article, dont la première version avait été publiée le 12 juillet 2015, a été mis à jour le 21 octobre 2015 suite à la sortie de la version Jessie de Raspbian.

L'acquisition d'un Raspberry Pi 2 tout neuf me donne l'occasion de rédiger ce petit aide-mémoire concernant les réglages à effectuer lors de la première utilisation.

Ces réglages varieront nécessairement d'une  personne à l'autre, puisque nous n'utilisons pas tous le Raspberry Pi de la même façon, ni pour les mêmes raisons.  De plus, puisque les choses évoluent très rapidement dans le monde du Raspberry Pi, une bonne partie de ces informations sera peut-être désuète dans quelques mois.  Tant pis, je le fais quand même...

Est-ce qu'on a bien tout ce qu'il nous faut?

Une carte Raspberry Pi, une alimentation micro USB appropriée, une carte micro SD (ou SD si votre Raspberry Pi est un vieux modèle),  un moniteur HDMI (un téléviseur fait parfaitement l'affaire), un clavier et une souris USB, un câble ethernet ou un dongle WiFi.

Une carte de 8 Go de classe 4 est recommandée. Ça ne devrait constituer aucun problème, à moins que vous utilisiez une vieille carte:  les cartes les moins chères offertes au Walmart le plus près de chez moi sont des 8 Go de classe 10 (ce qui est plus rapide que classe 4).

Télécharger NOOBS et l'installer sur la carte micro SD

Au moyen d'un ordinateur (peu importe son système d'exploitation), on se rend d'abord sur le site web officiel de Raspberry Pi  afin de télécharger le système d'exploitation.  NOOBs rend l'installation ridiculement facile.  Il s'agit d'un fichier de près de 750 Mo, mais le transfert n'est pas d'une grande rapidité (une trentaine de minutes dans mon cas).



On extrait le contenu du fichier zip, et on copie dans la carte micro SD le contenu du dossier décompressé.


Premier démarrage du Raspberry Pi

La carte micro SD est maintenant prête à être insérée dans le Raspberry Pi, qui est déjà branché à un écran HDMI, un clavier USB, une souris USB et à un routeur  (au  moyen d'un câble ethernet ou d'un dongle WiFi).  Le Raspberry Pi  démarrera automatiquement lorsque vous brancherez son alimentation.

Lors de ce premier démarrage, Noobs se chargera d'installer et de configurer le système d'exploitation approprié sur la carte micro SD.  Si vous voyez une framboise apparaître à l'écran, tout va bien...



Un dialogue vous permet de choisir l'installation de Raspbian.  Dans le bas de l'écran, vous pouvez immédiatement sélectionner la langue et le type de clavier (ça peut être fait plus tard si vous oubliez d de le faire, ou si vous vous trompez d'option).



Ensuite il faut patienter un bonne vingtaine de minutes, pendant que le système d'exploitation s'installe...



Quand c'est terminé ("OS installed successfully"), un clic sur le bouton "OK" provoque un redémarrage du Raspberry Pi.  Cette fois, vous accédez au bureau.



Réglage du WiFi

La version Jessie de Raspbian présente une icône de réseau située en haut à droite de l'écran.  Si votre Raspberry Pi est doté d'un dongle WiFi, un clic sur cette icône vous présentera une liste des points d'accès disponibles.



Sans trop de surprise, il s'agit de cliquer sur le nom du point d'accès désiré pour que Raspbian vous demande d'entrer votre mot de passe.



Une fois branché au réseau, vous pouvez placer le pointeur de la souris au-dessus de cette icône pour connaître votre adresse ip.



Logiciel de configuration

Un logiciel intitulé "Raspberry Pi Configuration" remplace maintenant l'antique "Raspi-config". Vous y accédez à partir du menu de Raspbian, dans la catégorie "Préférences".



L'onglet "Localisation" est particulièrement important:  vous pouvez y réglez votre fuseau horaire, langage, clavier, etc.


L'onglet "Interfaces" vous permet d'activer les protocoles SPI et I2C, ce qui pourrait être utile si vous désirez brancher des capteurs à vos pins GPIO.



Mise à jour

Assurons-nous que notre système d'exploitation et nos applications sont bien à jour.  Pour ce faire, nous démarrons le terminal en cliquant sur un bouton qui se trouve en haut de l'écran.




Une fois dans le terminal, vous écrivez:

             sudo apt-get update

... et vous appuyez sur la touche enter.

Lorsque le terminal affiche à nouveau "pi@raspberrypi $", vous écrivez:

            sudo apt-get upgrade

Cette mise à jour peut prendre plusieurs minutes, ou même plusieurs dizaines de minutes.

Installation d'un serveur VNC?

Si vous désirez utiliser votre Raspberry Pi à partir d'un autre ordinateur (ce qui n'est certainement pas le cas de tout le monde), il faut que le SSH soit activé (nous l'avons fait dans raspi-config).  Mais c'est encore mieux si vous pouvez voir et contrôler l'interface graphique du Raspberry Pi sur un autre ordinateur branché à votre réseau domestique.  Si ce genre de truc vous intéresse, il faut installer un serveur VNC sur le Raspberry Pi.

Pour ma part, j'utilise "tightvncserver".  Pour l'installer, on écrit ceci dans le terminal:

          sudo apt-get install tightvncserver

Lorsqu'on veut démarrer le logiciel (ce qui est nécessaire lorsqu'on veut établir une connexion à partir d'un autre ordinateur), on écrit:

          tightvncserver

Il faudra aussi installer un client VNC sur l'autre ordinateur.

(Je me rend compte qu'il y a beaucoup à dire concernant l'accès au Raspberry Pi à partir d'un ordinateur distant:  je tâcherai d'écrire un article là-dessus).


Pas de son?

J'ai rapidement constaté qu'aucun son n'était émis par mon téléviseur, malgré le fait que j'avais choisi "son par HDMI" dans raspi-config.  Le remède à ce problème consistait à éditer le fichier de configuration:

          sudo nano /boot/config.txt

...et à décommenter la ligne "hdmi_drive=2"

(il faut ensuite faire contrôle-x pour enregistrer les modifications, et redémarrer le Raspberry Pi pour que les changements au fichier deviennent effectifs).

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

2 commentaires:

  1. Salut,
    Petite coquille, tout au début :
    "une alimentation micro SD appropriée"
    ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...