mercredi 16 septembre 2015

Alerte: il y a un maker à l'école!

Je ne m'attendais pas à produire aussi rapidement une suite à mon précédent article, dans lequel je me moquais de la paranoïa de certains employés d'aéroport face à des circuits électroniques inoffensifs.

Et voilà pourtant qu'Ahmed Mohamed, un jeune texan de 14 ans se fait arrêter, menotter et interroger par la police (en plus d'être suspendu de son école pendant trois jours) pour avoir osé apporter à l'école l'horloge qu'il a lui-même fabriquée.

Déclaration de Larry Boyd, chef de la police d'Irving:   «Il s'agissait d'un dispositif très suspect. Nous vivons à une époque où l'on ne peut pas emporter de telles choses à l'école».



Ouais...nous vivons à une époque où l'on ne peut pas emporter à l'école l'horloge qu'on a fabriquée afin de la montrer à son prof de technologie.  Surtout si on a un nom musulman.  Et même si on vit à un endroit où il y a presque autant d'armes à feu que d'êtres humains.

Où va le monde, je vous le demande?  Ce sera quoi, la prochaine fois?  Des enfants qui se permettent de profiter de leur temps passé à l'école pour apprendre des trucs?



Heureusement, le ridicule de la situation n'est pas passé inaperçu, des milliers d'internautes sont portés à la défense d'Ahmed, incluant le président Obama lui même, qui invite le jeune homme à la Maison Blanche afin de lui présenter son horloge:
Dites, monsieur Obama, j'ai fabriqué tout plein de gadgets avec Arduino et Raspberry Pi qu'il me fera un plaisir de vous montrer, si vous m'invitez à la Maison Blanche.  :)

Mise à jour (28 novembre 2015):  Ahmed poursuit l'école et la municipalité pour rien de moins que 15 millions de dollars, et soudainement je le trouve beaucoup moins sympathique.

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...