jeudi 26 octobre 2017

Essai du Banana Pi M2 Berry

Aujourd'hui, je vous parle du Banana Pi M2 Berry qui, comme son nom le laisse deviner, se veut une alternative au Raspberry Pi.

Il s'agit donc d'un ordinateur monocarte muni d'un processeur quadricoeur 32-bit Allwinner V40.  Les dimensions et la position des connecteurs sont identiques à celles du Rasbperry Pi 3:  alimentation par le port micro USB OTG, 4 ports USB 2.0,  HDMI, Ethernet, 40 GPIOs, etc.  Tout comme le Rasbperry Pi 3, nous avons droit au Wi-Fi et à bluetooth intégrés.

Une particularité du Banana Pi M2 Berry, c'est qu'il comporte un connecteur SATA qui vous permet d'y brancher un disque dur ou un graveur DVD, etc.

Préparation de la carte micro SD

Quatre systèmes d'exploitation sont proposés en téléchargement sur le site de Banana Pi: Android, Debian, Raspbian et Ubuntu.  Pour faciliter la comparaison avec mon Rasbperry Pi, j'ai choisi la version la plus récente de Raspbian.  Il s'agit d'un fichier .zip de 1,8 Go hébergé sur Google Drive.

Pour graver le système d'exploitation sur une carte micrco SD, j'ai utilisé le programme Etcher, dont l'interface est beaucoup plus élégante et intuitive que Win32DiskImager que j'utilisais auparavant.



Il est également possible de se procurer une carte micro-SD comportant déjà Rasbpian pour le Banana Pi M2 Berry.

Premier démarrage

Après avoir inséré la carte micro SD dans le Banana Pi, on branche pour se retrouver en terrain connu:  le bureau de Raspbian Pixel!


À l'écran, rien n'indique que Rasbpian est en train de rouler sur un Banana Pi plutôt que sur un Raspberry Pi, tout est identique à ce qu'on verrait sur un Raspberry Pi.

En très peu de temps, j'avais réglé le WiFi, changé mon mot de passe, activé SPI et I2C...

Ce que j'ai essayé avec succès

J'ai navigué sur internet et visionné quelques vidéos sur Youtube (j'avais lu quelque part que ça pouvait s'avérer problématique avec le Banana Pi, mais non:  aucun problème à signaler de ce côté).

J'ai créé quelques fichiers au moyen de Libre Office.

Je me suis branché à distance par une liaison SSH.

J'ai fait clignoter une LED au moyen d'un script en python (mais j'ai dû exécuter le script avec "sudo", ce qui n'est plus nécessaire avec un Raspberry Pi). J'ai aussi lu les données d'un accéléromètre MMA7455 (capteur I2C) avec un script en python.

Dans toutes ces situations, l'utilisation du Banana Pi n'a présenté aucune différence par rapport à l'utilisation d'un Raspberry Pi.

La licence gratuite pour le serveur Real VNC ne semble pas s'appliquer au Banana Pi.  J'ai quand même pu me brancher à distance par VNC, après avoir installé le serveur "Tight VNC" (sudo apt-get install tightvncserver).



Ce qui a moins bien fonctionné

Même si Mathematica est installé par défaut, une clé d'activation est requise pour l'utiliser. Là encore, il semble que la licence d'utilisation gratuite accordée aux utilisateurs de Rasbperry Pi ne s'applique pas aux utilisateurs de Banana Pi.



Scratch version 1.4 fonctionne, sauf si on tente de démarrer le serveur GPIO:



Scratch version 2 gèle aussitôt que je démarre un script qui tente de contrôler un GPIO.


En ce qui concerne Minecraft, rien à faire:  il ne démarre même pas.

À l'endroit où se trouve le connecteur CSI du Raspberry Pi, le Banana Pi comporte un connecteur à première vue identique...j'avais donc supposé, naïvement, qu'il était possible d'y brancher ma caméra pour Rasbperry Pi.  Mais non!  Le connecteur de caméra du Banana Pi est beaucoup plus large; il comporte 20 connexions alors que celui du Raspberry Pi n'en comporte que 15.  On ne peut pas utiliser sur le Banana Pi une caméra conçue pour le Raspberry Pi.  On doit se procurer une caméra spécialement conçue pour le Banana Pi.  Zut!



Performances

En utilisant le Banana Pi M2 Berry, j'ai eu la nette impression qu'il était plus rapide que mon Rasbperry Pi 2 (oui:  vous avez bien lu:  je n'ai malheureusement pas de Rasbperry Pi 3 pour comparer).  Pour en avoir le coeur net, j'ai effectué quelques tests.  Dans les deux cas:  système à jour récemment installé, aucun overclocking.

Temps nécessaire au démarrage:
  • 50 secondes pour mon Raspberry Pi 2
  • 30 secondes pour mon Banana Pi M2 Berry

Test de CPU avec sysbench:
  • 580 secondes pour mon Rasbperry Pi 2
  • 434 secondes pour mon Banana Pi M2 Berry

À ce test, le Banana Pi est 1,3 fois plus rapide que le Rasbperry Pi 2.  Des résultats publiés ailleurs sur le web indiquent que le Raspberry Pi 3 est 1,6 fois plus rapide que le Raspberry Pi 2, pour ce même test.

Résultats sysbench pour le Banana Pi M2 Berry

Résultats sysbench pour le Raspberry Pi 2


Acheter ou pas?

Je n'utilise que très rarement les applications qui n'ont pas fonctionné.  Pour cette raison, en ce qui me concerne, le Banana Pi M2 Berry arrive à peu près à égalité avec le Raspberry Pi.  Je rappelle qu'il existe trois autres systèmes d'exploitation (Android, Rasbpian et Ubuntu) que je n'ai pas essayés.

Si le connecteur SATA (que je n'ai pas testé) est important pour vous, le Banana Pi pourrait même s'avérer préférable au Raspberry Pi.

Mais puisque le Banana Pi M2 Berry ne semble pas significativement moins cher qu'un Rasbperry Pi 3, je crois que l'achat d'un Raspberry Pi 3 demeure préférable pour la majorité des applications.

N.B.: Le Banana Pi M2 Berry utilisé pour la rédaction de ce billet a été fourni gratuitement par Reichelt Elektronik.

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...